Stress mental


J`étais Stressée

Le stress mental est induit par des situations extrêmement différentes. Le stress mental est à différencier d’un stress physique, lié à des adaptations physiologiques à l’environnement.


 

Le stress mental est provoqué par des situations qui impliquent un inconfort d’ordre psychologique. Ainsi, s’il est reconnu que des conditions matérielles difficiles sont sources de stress, elles ne rentrent pas tout à fait dans la définition du stress mental : l’adaptation du corps au froid, par exemple, correspond à la définition la plus stricte du stress, mais ne débouche pas sur un stress mental.

 

En revanche, le stress mental est la résultante de situations où l’individu est pris entre différents impératifs. Au travail notamment, une pression constante s’exerce sur l’employé, qui est potentiellement menacé de licenciement, ouvertement ou non, et doit concilier des exigences fortes de productivité avec ses propres limites, physiques ou psychologiques. Cette tension permanente est génératrice de stress mental.

 

Le stress mental, contrairement à une idée couramment répandue, n’a aucun effet bénéfique sur le rendement d’un individu. En effet, si la montée d’adrénaline permet de prendre, à un instant T, des décisions rapides ou d’augmenter la productivité immédiate d’un employé, elle s’avère nocive sur le long terme. Il a ainsi été prouvé que le calme et la sérénité permettaient de prendre des décisions plus intelligentes sur le long terme. Pour l’individu, le stress mental peut déboucher, à la longue, sur des dépressions profondes ou sur des troubles de l’humeur suffisamment graves pour peser sur la vie personnelle et mener à de véritables désastres familiaux ou conjugaux.